Identification de la formation
Code de formation: 
8095
Domaine - Formacode: 
information scientifique et technique

Partie1/ Notions et pratiques autour d'exposé de 10 minutes et d'études de cas

pause café et échanges à partir des questions

¨Partie 2/ Intégrité scientifique et science ouverte

échanges autour de la sensibilisation des équipes de recherche

Contenus pédagogiques
Objectifs: 
Les opérateurs de l’ESR mettent en place des politiques en faveur de l’intégrité scientifique et installent diverses instances pour en accompagner la mise en œuvre. Ces mesures, ainsi que les campagnes de sensibilisation et de formation sont nécessaires mais sont-elles assez suffisantes pour accompagner des objectifs de rigueur et d’honnêteté scientifiques ? Les discussions et les débats sur l’intégrité scientifique interrogent les fondements de la confiance envers la recherche. L’Office Français de l’Intégrité Scientifique (OFIS), créé en mars 2017, insiste sur cette notion dans ses documents de présentation ; à la fois la confiance que s’accordent entre eux les membres des communautés scientifiques mais aussi celle que leur porte la société. Thème de formation des doctorants, l’intégrité scientifique interroge autant l’éthique que la déontologie des chercheurs et celles de leurs communautés. Ainsi, l'exercice de la recherche au quotidien apporte diverses questions que l’Urfist de Lyon souhaite, dans le cadre de cette demi-journée, interroger. Il s’agira dans un premier temps de clarifier les notions mais également les pratiques qui entretiennent quelques flottements. Parle-t-on d’éthique, de déontologie et/ou d’intégrité ? Comment distinguer la méconnaissance, la maladresse, les bricolages intentionnels, la fraude ? Quelles sont les instances régulatrices et comment fonctionnent-elles ? Quel est le rôle du référent intégrité, du référent déontologie, du comité d’éthique, du délégué au données personnelles ? Dans un second temps, il s’agira d’ouvrir sur les perspectives que pourrait apporter l’ouverture de la science à cette notion d’intégrité. Le mouvement vers la science ouverte peut-il offrir l’occasion de discuter l’intégrité dans les communautés de recherche et de regagner la confiance de la société ? Quelles modalités peut-on envisager pour une science ouverte intègre ? Quelles sont les possibles dérives face à l’instauration de bonnes pratiques ? Cet atelier souhaiterait initier une réflexion sur la place de l’intégrité scientifique dans les pratiques quotidiennes des chercheurs et par exemple au niveau des sciences participatives ou de l’ouverture des données devenue pierre angulaire de l'information scientifique et technique. Nous vous proposons pour aborder cette thématique, d'alterner entre propos théoriques, présentations de cas et vos questions ou interrogations.
Public visé: 
tout public
Résultats attendus de la formation: 
Les opérateurs de l’ESR mettent en place des politiques en faveur de l’intégrité scientifique et installent diverses instances pour en accompagner la mise en œuvre. Ces mesures, ainsi que les campagnes de sensibilisation et de formation sont nécessaires mais sont-elles assez suffisantes pour accompagner des objectifs de rigueur et d’honnêteté scientifiques ? Les discussions et les débats sur l’intégrité scientifique interrogent les fondements de la confiance envers la recherche. L’Office Français de l’Intégrité Scientifique (OFIS), créé en mars 2017, insiste sur cette notion dans ses documents de présentation ; à la fois la confiance que s’accordent entre eux les membres des communautés scientifiques mais aussi celle que leur porte la société. Thème de formation des doctorants, l’intégrité scientifique interroge autant l’éthique que la déontologie des chercheurs et celles de leurs communautés. Ainsi, l'exercice de la recherche au quotidien apporte diverses questions que l’Urfist de Lyon souhaite, dans le cadre de cette demi-journée, interroger. Il s’agira dans un premier temps de clarifier les notions mais également les pratiques qui entretiennent quelques flottements. Parle-t-on d’éthique, de déontologie et/ou d’intégrité ? Comment distinguer la méconnaissance, la maladresse, les bricolages intentionnels, la fraude ? Quelles sont les instances régulatrices et comment fonctionnent-elles ? Quel est le rôle du référent intégrité, du référent déontologie, du comité d’éthique, du délégué au données personnelles ? Dans un second temps, il s’agira d’ouvrir sur les perspectives que pourrait apporter l’ouverture de la science à cette notion d’intégrité. Le mouvement vers la science ouverte peut-il offrir l’occasion de discuter l’intégrité dans les communautés de recherche et de regagner la confiance de la société ? Quelles modalités peut-on envisager pour une science ouverte intègre ? Quelles sont les possibles dérives face à l’instauration de bonnes pratiques ? Cet atelier souhaiterait initier une réflexion sur la place de l’intégrité scientifique dans les pratiques quotidiennes des chercheurs et par exemple au niveau des sciences participatives ou de l’ouverture des données devenue pierre angulaire de l'information scientifique et technique. Nous vous proposons pour aborder cette thématique, d'alterner entre propos théoriques, présentations de cas et vos questions ou interrogations.
Modalités d'alternance: 
pas d'alternance
Conditions spécifiques: 
aucun
Déroulement du stage
Modalités d'enseignement: 
Formation entièrement présentielle
Durée (heures): 
heures
Période de formation: 
Me, 25/09/2019
Inscription
Période d`inscription: 
Me, 25/09/2019 - Ma, 24/09/2019
Prise en charge des frais de formation possible: 
Oui
Contact de l'action de formation: 

URFIST de Lyon (20 Avenue Gaston Berger 69603 Villeurbanne)

Nom: 
URFIST de Lyon
Adresse: 
20 Avenue Gaston Berger
Code postal: 
69603
Ville: 
Villeurbanne
Téléphone fixe: 
04 72 43 12 89
Courriel: 
cherifa.boukacem@univ-lyon1.fr
Web: 
urfist.univ-lyon1.fr/
Région: 
Rhône-Alpes
Organisme formateur: 
URFIST de Lyon
Organisme de formation: 
URFIST de Lyon
Domaine - NSF: 
325
Domaine - Rome: 
32214
Niveau à l'entrée en formation: 
Information non communiquée
Niveau à l'entrée en formation obligatoire: 
Non
Formation certifiante: 
Non
Rythme de la formation: 
Temps plein
Modalités d'entrée sortie: 
Entrées / sorties à dates fixes
Langue utilisée lors de la formation: 
Français